AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion
Le Forum ré-ouvre ses portes , nous vous souhaitons la bienvenue parmis nous, si le forum ne s'affiche pas clikez sur forum en haut.

Partagez | 
 

 Les règles alimentaire du manger BIO (partie 3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
oumaicha
je prends racine
avatar

Féminin Nombre de messages : 440
Age : 43
Localisation : isère
Enfants : arts en tous genres, cuisines en tous genres...
Date d'inscription : 19/03/2005

MessageSujet: Les règles alimentaire du manger BIO (partie 3)   Mar 23 Mar - 11:59

suite de MANGER BIO C'est pas CHER (3)


Les grandes règles de l’alimentation
bio


Manger
intelligemment


Ne chercher pas à
retrouver en bios tous les plats cuisinés, les céréales raffinés, le sucre
blanc, les huiles sans saveurs ni odeurs, les conserves, les desserts, les
boissons sucrées.

Tout cela existe bien sur mais
uniquement pour satisfaire la demande d’une clientèle débutante, à la
découverte du bio.

Si les magasins bio suppriment
ces produits ils ne survivront pas car ce commerce est très peu lucratif.




Consommer des aliments
frais, des fruits, des légumes, des céréales vendues en vrac, des graines oléagineuses,
des légumineuses…

et votre budget n’en souffrira
pas car vous diminuerez la part de produits animaux .

Préparez des quantités parfois
fortement diminuées car les aliments bios sont bien plus nourrissants.


- Prenez l’habitude d’avoir au moins 80% de produits végétaux dans
votre assiette.

Combinez céréales et tubercules, légumes, légumineuses,un peu d’huiles d’olives
ou de colza bio et il vous suffira d’ajouter en dés 25g de viande rouge blanche
ou poisson, pour obtenir un plat très équilibré et complet.


Manger bio c’est le
seul moyen de nourrir toute la planète.

Le seul moyen pour que
cesse ce scandale : tandis que des centaines de millions d’êtres humains
meurent parce qu’ils n’ont rien à manger, d’autres centaines de millions
s’empirent jusqu’à en mourir !


Mastiquer et
insaliver correctement !


Tous les aliments
doivent être rendus liquides dans la bouche, abondement mouillés et imprégnés
de salive


Les 4 clefs de
l’alimentation pour équilibrer votre repas


1/ Chacun de nous finit par devenir ce qu’il mange,
nous sommes ce que nous mangeons,

les chercheurs l’ont démontré.
De la qualité des molécules que
nous mangeons dépend la qualité de nos molécules. Si nous nous nourrissons
d’animaux si malades qu’ils doivent être maintenus vivants avec des
antibiotiques jusqu’à l’abatage (ex : les volailles…) il ne faut pas vous
étonner après d’avoir une mauvaise santé.


A l’inverse plus nos
aliments sont de bonne qualité mieux nous nous portons.

Il vaut mieux manger peu de produits
animaux mais d’éxelente qualité que de grands morceaux de viande ou de poisson
nourris aux farines animales ou de grosses quantités de fromages issus du lait
animaux nourris aux mêmes farines chargées d’antibiotiques !!!!



2/ Ce que pense votre cerveau de ce que
vous mangez est fondamental
.
Notre cerveau reçoit
l’information par nos 5 sens, plus notre cerveau récolte d’informations sur
l’aliment mieux il peut le traiter


3/ Notre cerveau est notre meilleur
guide alimentaire.


Si nous laissons notre cerveau
faire son travail il peut nous couper l’appétit ou alors nous ouvrir l’envie.
Si votre cerveau vous donne envie de
sucrerie, d’alcool, de tabac c’est qu’il a détecter un mauvais stress. Il est
probable que vous avez été conditionné depuis tout petit à voir ces produits
comme des anti-stress, bien le comprendre permet d’agir sur le stress. Jean
Marie Bourre écrit qu’une grande partie du stress des citadins vient du fait
qu’ils ignorent d’où viennent leurs aliments, ils manquent d’info sur ce qu’ils
mangent.


Manger bio c’est avant tout apporter à notre cerveau le maximum
d’infos rassurantes, sécurisantes
,
nous assurer que ce qui entre
dans la bouche est de bonne qualité en lisant les étiquettes en se documentant…


Manger bio c’est s’assurer qu’on ne mange pas
n’importe quoi aveuglement.

C’est s’assurer qu’on ne s’empoisonne pas avec
les pesticides, les colorants


Manger bio c’est éviter les
OGM

Pour nous convaincre de la
qualité de ce que nous achetons ne pas hésitez à se déplacer sur les lieux de production.


Manger bio c’est refuser de polluer la terre, les
eaux et l’air avec des pesticides dont on commence à connaître les graves
effets sur la santé


Savoir que vous consommer des
aliments sans pesticides est un anti-stress pour le cerveau


Il y a fort à parier que la
diminution de l’allaitement maternel, le gavage des bébés au biberon avec des
laits trop sucrés et des aliment mixés, lactés , gras a bien endommagé nos
capacités à déguster , savourer !

Ce manque de sein maternel
remplacer par ce gavage a probablement crée une forte envie d’y retourner, de
revenir à cette époque où, nous n’avions qu’à nous laisser vivre porter et
nourrir dans l’insouciance.


Manger bio c’est une exelente manière de se
débarrasser petit à petit de ce type de régression alimentaire.

Car vous découvrirez la vrai
saveur d’une carotte bio, d’une pomme de terre bios, les œufs qui vous
rassasient deux fois plus vite que les non bio ! La scarole ; la laitue on
beaucoup plus de fermeté, de saveur, de goût, les huiles et céréales complètes
ont une vrai saveur, une odeur. Retrouvons le plaisir des papilles en devenons
plus exigeant sur la qualité de nos aliments !


Comment composer nos
repas bio ?


Il existe 4 classes
d’aliments
qui
permettent de composer facilement des repas sans oublier le fondamental.
en consommant tous les jours les
aliments des 3 premières catégories, vous couvrez tous vos besoins la 4èmme est
à éviter autant que possible.


Les aliments qui
régénèrent les cellules


Ce sont essentiellement les graines germés et les huiles vierge premières
pression à froid
. Il est très facile de consommer chaque
jour au moins 3 bonnes cuillères à soupe de bonne huile dans les crudités, les
légumes cuits, les céréales. Faites votre purée et vos pâtes à l’huile d’olives
et non au lait ou au beurre.


Les aliments qui
activent les cellules


Tous les aliments
crus de bonnes qualités et très frais
, récemment cueillis pour les fruits
et légumes, également la viande crue, les œufs, le poissons crus et le lait
crus (attention pas pour les femmes enceinte !). Le cru active la qualité de
nos cellules. Cette classe d’aliments comprends dans votre repas les entrées
crues et les fruits que vous mangerez avant ou après les repas.


Les aliments qui
maintiennent les cellules.


Ce sont tous les
aliments crus de qualités moyenne et tous les aliments cuits de façon simples :
riz, pâtes, pain , céréales,
légumineuses (haricots secs , pois chiches, lentilles…), les tubercules (pommes
de terre, patates douces, manioc…), les légumes, les compotes, les confitures,
tartes aux fruits, les surgelés de légumes, le chocolat noir, les produits
animaux….

Ces produits doivent
être cuits à la vapeur ou à l’étouffée ou au four traditionnel.

Bannissez l’autocuiseur,
le four à micro onde et la friture !

Cette classe d’aliments
constitue la plus grande part du bol alimentaire


NB : Pour les parents de
bébés, notons que le lait maternel (qui est un lait bio gratuit !) entre dans
les 3 premières classes d’aliments, alors que les laits artificiels (dans les
maternité on a plus le droit de dire laits maternisés) se trouve exclusivement
dans la 3 ème classe.


Les aliments qui
favorisent la dégénérence des cellules


Cette classe
comprends tous les aliments chargés de pesticides et d’engrais,
les plats cuisinés ou surgelés du
commerce, , les conserves cuisinées, les barres de céréales et chocolatées, les
confiserie les produits lactés, les amuses gueules, toutes les boissons
aromatisées, les alcools, les glaces : en fait la grande masse des aliments industriels. O peut y ajouter
tout ce qui est frit, cuit au feu de bois, à l’autocuiseur au four à micro
ondes et tout ce qui est réchauffé plusieurs fois.


Manger bio c’est tenter d’éviter tous ces
produits, de boire surtout de l’eau et occasionnellement un thé, ou une
infusion
.
Finis les yaourts sucrés, les
crèmes caramel les boissons gazeuses et viennoiseries.

Biensur vous pouvez craquez sur
ce genre d’aliments le Dimanche ou en vacances
. Mais il vaut mieux les évitez en
semaine car ils sont conçus pour vous donner envie de ne manger qu’eux.
C’est ce que dénoncent de plus en
plus de chercheurs
, comme en témoigne le dossier : « manger tue » du Courrier
international du 24 Décembre 2003 au 7 Janvier 2004. selon le New Scientist de
Londres
, « il
suffit de quelques repas un peu gras » pour réguler le système de régulation
des graisses et créer une véritable dépendance à la mal bouffe »(
Luciano Rosseti psychologiste de la
faculté de médecine Albert Einstein New York Etats-Unis)

Et Aussi : « Une exposition aux aliments gras en bas
âge pourraient déclencher une reconfiguration des organismes de l’enfant, si
bien qu’ils choisiront toujours des aliments de ce type. « La consommation
excessive de graisses et de sucre entraîne des modifications cérébrales
habituellement associés à des drogues, comme l’héroïne.. »


Réfléchissez bien en
lisant cela car donner un petit suisses sucré ou un yaourt à chaque fin de
repas à un bébé ou un enfant
le fait entrer dans cette catégorie ! Seuls ceux qui ont grandit avec ce
genre de dessert en réclameront plus tard. Les enfants élevés en alimentations
bio feront des goûters de fruits, oléagineuses ou fruits séchés (dattes,
figues, raisins secs, bananes séchées…)






Revenir en haut Aller en bas
http://nomuuu.site.voila.fr
 
Les règles alimentaire du manger BIO (partie 3)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les aliments pratiques à manger avec les mains et peu dents
» La salle à manger est partie, je vire le reste!
» Double opération amygdales/végétations
» Pas faim....envie de manger .....gggrrrhhhh
» Votre budget alimentaire par semaine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Source Originelle ::  :: Alimentation Saine :: Qu'est ce que manger sain?-
Sauter vers: